Le babyphone, ce gadget si utile pour la proximité parents-enfant

0
babyphone

Vous avez un bébé à la maison. La question se pose : pendant que vous faites la cuisine, qui va le garder ? Iriez-vous recruter une baby-sitter juste pour le regarder dormir ? Serait-ce rentable ? La technologie s’en occupe. Le babyphone fait son apparition, et il évolue.

La création et l’évolution du babyphone

Le babyphone ou l’écoute-bébé a vu le jour en 1937. En ce temps-là, on l’appelait la nurse radio. Drôle de nom diriez-vous, mais cela traduit si bien son rôle. C’est en effet un système de radiodiffusion qui sert à surveiller l’enfant de loin. Il comprend un émetteur et un récepteur. L’émetteur est doté d’un micro à poser à côté de bébé. Il capte le son, puis le transmet au récepteur. Ce transfert se faisait au début grâce à des ondes radio. Le récepteur, lui, possède un haut-parleur. La personne qui surveille l’enfant doit entendre ce haut-parleur de l’endroit où elle vaque à ses occupations. Le dispositif connut des évolutions. Il devient une babycam. C’est-à-dire que l’appareil comporte une caméra qui permet de voir le sujet. Actuellement, l’écoute-bébé devient un véritable objet connecté multifonction. Certains modèles sont capables de chanter une berceuse ou de raconter une histoire. La diversification du babyphone donne l’embarras du choix. Heureusement qu’on a à disposition un guide d’achat. Il est accessible en ligne. Il suffit de visiter https://www.babyphone-video.org/pour savoir faire le choix. La lecture du contenu vous aidera d’ailleurs à tout savoir, ou presque, sur le babyphone.

Ne pas se fier aux modèles à bas prix

Comme tout appareil doté d’efficacité, le babyphone n’est pas sans danger. En fait, son exploitation a suscité la mauvaise foi chez les malfaiteurs, en particulier les hackers. Des cas d’infractions ont fait couler beaucoup d’encre. L’on résume l’histoire de la petite Alysson, à Houston. Les parents de la fillette de deux ans ont entendu les propos de son hacker à travers l’écoute-bébé. Heureusement que les concepteurs de l’appareil ont plus tard tenu compte de ce genre de situation. Ils ont alors pris les dispositions adéquates afin d’éviter le pire. L’avancée de la technologie aide d’ailleurs à avoir des moniteurs beaucoup plus performants. Seulement, il ne faut pas se fier aux modèles à bas prix lors de l’achat. Il faut vraiment tout examiner.

Il y a par ailleurs des modèles dont l’émission d’ondes électromagnétiques s’avère nuisible pour l’enfant. Il faut donc tenir compte, lors de l’achat, de la fréquence de l’appareil. Il existe des écoute-bébé sans ondes. À défaut, optez pour les moniteurs qui émettent des ondes à basse fréquence.

Un petit mot sur Rémi pour terminer. Rémi est un babyphone intelligent. Il est un peu une enceinte bluetooth, mais aussi un réveil. Ses multiples fonctionnalités lui permettent de lire des livres audio pour enfants de 2 à 10 ans. Rémi est capable de relater comment bébé a passé ses nuits. Pour cela, il capte la température et les bruits, puis les enregistre. Les parents peuvent alors voir les données nocturnes de leur progéniture au petit matin. Rémi se pilote avec un smartphone via une application. Un abonnement est nécessaire pour pouvoir l’utiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous droits réservés.
hilabs.net © copyright 2019